MAIS QUI EST DJAMEL ?

Biographie de Djamel Beghal.

Djamel est né le 2 décembre 1965 à Bordj Bou Arreridj en Algérie. Il grandit au sein d`une famille traditionnelle de 10 enfants. Après une jeune enfance marquée par une hospitalisation de trois ans, il entame une scolarité brillante et poursuit des études secondaires en section scientifique jusqu`au baccalauréat série D. En 1987, il décide de venir en France poursuivre des études d’informatique.
Il s`adapte très bien et se fait connaître de tous pour sa grande serviabilité, sa générosité, sa moralité, la pratique de sa foi musulmane et son sens de la famille. C`est un homme qui inspire la confiance, un être chaleureux toujours avec un sourire accueillant. Il est très apprécié des gens qui le côtoient et apprennent à le connaître.

Après avoir travaillé dans divers domaines tels que l`animation en centre de loisirs, le bâtiment et les travaux publics, il s`installe en tant que commerçant sur les marchés et vend des articles vestimentaires. Il se marie en 1990 et vit en France pendant quelques années. Ses deux premiers enfants naîtront en 1992 et 1995.Il acquiert la nationalité française en 1994.

Djamel est depuis tout jeune curieux de tout. Il a un immense respect pour l`instruction et les gens qui ont cette vocation. Il s’intéresse de près aux sciences et attache beaucoup d’importance au savoir. Les livres qu’il chérit par dessus tout, occupent une grande partie de son temps .Il aime les voyages et la découverte.
C’est donc enthousiaste et très à l`aise qu’en 1998, il part s’installer avec son épouse et leurs deux enfants en Angleterre à Leicester, où naitra leur troisième enfant en 1998. Deux ans et demi plus tard profitant d’une paix nouvelle en Afghanistan, la famille de confession musulmane tente une installation dans ce pays qui les a toujours attiré pour sa culture et ses magnifiques paysages.

Soucieux de l`éducation de leurs enfants, son couple s’investit dans la mise en place d`une école primaire. De son côté, il recherche un enseignant expérimenté qui pourrait faire office de directeur d’école et s’investit énormément dans l’élaboration de programmes scolaires, tâche particulièrement difficile lorsque l’on sait le contexte de l’époque en Afghanistan.En juillet 2001, un ami – dont les papiers sont arrivés à terme de leur validité – lui demande d`accompagner sa famille au Maroc, d`où elle est originaire, en raison de la maladie d’un des enfants.

Lors d’un contrôle douanier de son passeport de ressortissant français, il est subitement arrêté à 23 h 00, à l`aéroport d`Abou Dhabi au cours d’une escale de son avion. Commencent alors pour Djamel les deux plus longs et douloureux mois de sa vie, dans les geôles émiriennes où il se fera torturer et où ses bourreaux finiront par lui extorquer de faux aveux insérés dans un scénario monté de toutes pièces : celui d`un projet d`attentat contre l’ambassade des États-Unis à Paris.

La justice française, jusque là silencieuse, le fait rapatrier en urgence après les évènements du 11 septembre 2001 aux États-Unis Amérique. C`est cadavérique (il a perdu 30 Kg) qu’il est présenté immédiatement à son arrivée en France, après un voyage de 24 heures, aux juges d`instruction qui l’informent, pêle-mêle des attentats du 11 septembre, de l’imminence des bombardements américains en Afghanistan où se trouve encore sa famille et de son inculpation pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d`attentat contre l`ambassade américaine à Paris. S`en suivent quatre terribles années d’instruction à charge.

Le procès se tient en janvier 2005 sans la moindre preuve pour étayer cette thèse de l’attentat. D’ailleurs aucune question ne sera posée à ce sujet. Une condamnation à la peine maximale de 10 ans d`emprisonnement est prononcée contre lui. Il passe en tout, sept années à l’isolement total avec un régime de surveillance particulièrement délétère.

En juillet 2006, il est déchu de sa nationalité française.

En mai 2009, sa peine terminée, il est assigné à résidence, non sans auparavant avoir dû se débattre physiquement sur le tarmac de l’aéroport d’Orly pour éviter une expulsion forcée vers l`Algérie alors que la CEDH avait ordonné la suspension de la procédure. Il passe un an en résidence surveillée dans un hôtel loué par le Ministère de l’Intérieur, sans papiers d`identité, sans aide sociale tandis qu’il remplit toutes les conditions d’attribution et sans le droit de travailler. Il retrouve sa famille dans des conditions très difficiles et entame des démarches afin de retourner au Royaume-uni où toute sa famille réside depuis plus de 6 ans.

Le 28 avril 2010, c’est la naissance de sa dernière petite fille, Mariem à Leicester

Le 18 Mai 2010, Djamel est arrêté à Murat dans le Cantal, dans l`hôtel où il était assigné à résidence.

Le 22 Mai 2010, Djamel est mis en examen pour « direction d`un groupe terroriste ». On l`accuse d`avoir préparé la tentative d`évasion d`un détenu situé à plusieurs centaines de kilomètres de son lieu d’assignation à résidence où il devait se présenter quotidiennement trois fois par jour au poste de gendarmerie local. Et par la même, on l’accuse d’avoir voulu se soustraire à ses obligations d’assignation à résidence.

Le 25 mai 2010, Djamel est de nouveau incarcéré et placé en isolement total à la maison d’arrêt de Bois d`Arcy dans les Yvelines.

Le 1er décembre 2010, un article du Monde, reprenant un cable révélé par Wikileaks, nous apprend qu’au cours de plusieurs visites officieuses à l’ambassade américaine, le juge anti-terroriste Jean-François Ricard confie « que les magistrats tel que lui, spécialisés dans l’antiterrorisme, bénéficient du « bénéfice du doute ». Il prend comme exemple le dossier Djamel Beghal, arrêté en « 2001 et soupçonné d’un projet d’attentat contre l’ambassade américaine à Paris. « Ricard dit que les preuves [contre lui et ses complices] ne seraient pas suffisantes normalement pour les condamner, mais il estime que ses services ont réussi grâce à leur réputation. » (extrait journal Le Monde 1er décembre 2010)

Le juge Jean-Louis Bruguière, quant à lui, se disait très confiant concernant le procès en cour de Djamel Beghal et de ses 4 complices. (Bruguiere said he remained confident regarding the ongoing trial of Djamel Beghal and four of Beghal’s associates.) (extrait cable Wikileaks 482)

Publicités

11 commentaires sur “MAIS QUI EST DJAMEL ?

  1. jespere que djamel va bien inChalah qui retrouve sa familles un frere qui pence a lui souvent et qui me connais bien madoff du craquelin mon voisin et notre footing passe un grand salam itirchalah jattend sa sortie

    • Merci de votre message, Djamel va bien al hamdulillah, il patiente. Je lui transmettrai votre message in cha Allah, salam alikoum

      • salam alikoum je suis ta cousine nacera la fille de ta tante baya la derniere fois ou je t ai laisser tu avais six ans tu venais de l école bonne chance

      • Assalam alikoum Nacera, j ai bien transmi ton message a Djamel , barakaLlahou fiki

    • Assalam alikoum Zohir, J ai transmis ton message à ton oncle qui est trés heureux de tes nouvelles, il prie beaucoup pour toi que tu ne tombes pas dans les pechés, voila ce qu il m a dit. Salam a toute ta famille et aidkoum moubarak, nous avons une page facebook aussi. Assalm alikoum

  2. aidkoum moubarak je vous remercie beaucoup pour votre soutien a mon oncle inchallah allah avec vous toi et les enfants

  3. Assalamu’alaykum Djamel!

    C’est Usâma l’ami d’enfance à ton beau-frère ‘AbdAllâh. Juste pour te dire qu’on ne te t’oublie pas dans nos do’a. Tiens bon! Patiente, endure et persévère mon frère, Allâh n’est pas inattentif à ce qu’ils font… Tu as tout mon soutien akhi al karim.
    À bientôt in shâ Allâh. Fi amaniLlah. Qu’Allah te protège toi et ta courageuse famille.
    Wa assalamu’alaykum wa rahmatuLlahi wa barakatuhu!

    Fraternellement, Usâma.

  4. salem alykom mon fere
    tien bon inchALLAH toutes ces épreuves seront du poids dans la balance auprès d’Allah et ton billet pour toi et tous tes proches pour le paradis
    bon courage

    naami soufiane
    00.226.70.25.01.83

    http://www.folembray.org/

    http://www.lefaso.net/spip.php?article38775

    http://www.sidwaya.bf/quotidien/spip.php?article5021

    http://www.algeria-watch.org/fr/article/pol/france/relegues_pasqua.htm

    http://www.monde-diplomatique.fr/2004/08/DELTOMBE/11466

  5. assalam alaikum akhi djamel, allah te donne du courage , c’est amru allah wa al3akibatu lilmutakin ton frére merouane ben…

  6. Bonjour Mr Beghal
    Je suis votre medecin d’Uzerche;j’espere que vous allez bien et que vous serez pres de vos enfants.JPV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s